JURY 24H – MONIQUE LE GUEN

Expert exécutif mine-géologie du groupe ERAMET, Monique LE GUEN intègre le Jury des 24H de l’innovation au centre de la Terre. Elle se présente et manifeste son intérêt pour l’événement :

“Je m’appelle Monique Le Guen et je suis géologue de formation. Après ma thèse, réalisée à l’Université de Montpellier, j’ai fait de la recherche en géochimie isotopique appliquée, puis j’ai été embauchée comme géologue, chef de mission à la Société Le Nickel en Nouvelle Calédonie. J’y ai exercé plusieurs fonctions, en exploration de gisements, en études des minerais et développement de méthodes de caractérisation et d’estimation des ressources minérales. J’ai ensuite rejoint en métropole la société d’ingénierie du groupe Eramet où j’ai travaillé sur des projets miniers de gisements de nickel et manganèse, mais aussi sur beaucoup d’autres matières premières exploitées par des compagnies extérieures au groupe. Par la suite, j’ai rejoint la branche nickel, puis la division mines et métaux, où j’ai été responsable des estimations des ressources et réserves minérales et de la publication des chiffres, tout en développant de nouvelles méthodes d’estimation et d’analyse des risques adaptées aux minerais et aux procédés. Actuellement je suis, depuis peu, Expert Exécutif Mine-Géologie dans la filiale de recherche et innovation Eramet Ideas, où je suis chargée de proposer et mener des projets innovants pour optimiser la récupération des matières premières tout en minimisant les impacts environnementaux et sociétaux.”

 

“A mon avis, cet événement répond à deux constats que l’on peut faire dans nos industries d’aujourd’hui et de demain : (1) Les entreprises ont besoin, pour rester à la fois compétitives et engagées dans la préservation de notre planète, de nouvelles idées pour définir de nouvelles manières de travailler, de nouvelles techniques pour être un acteur à la fois innovant et efficace du changement en cours ; (2) Les salariés, et particulièrement les jeunes talents, ont plein d’idées et ont envie qu’on les écoute, ils ont besoin pour cela de défis, de challenges et d’une dynamique excitante dans l’entreprise. Les talents n’ont plus envie d’exécuter des taches arbitraires venant d’en haut, ils veulent comprendre, innover et participer pleinement au développement de leur entreprise. C’est donc un exercice à la fois très formateur pour les étudiants et très instructif pour les industriels que je suis heureuse de représenter aujourd’hui.”

Plus d’informations sur l’événement : https://www.24hinnovationaucentredelaterre.com/

bannière web

Recent Posts