Image page

Le pôle Avenia, en partenariat avec l’Institut Carnot ISIFoR, a organisé le vendredi 11 février 2022 un Club Innovation Environnement « Sites et Sols Pollués », sous la Présidence de Laurent VALLET (société EODD), au musée de la mine Urêka sur le site d’Orano Mining à Bessines-sur-Gartempe.


L’objectif de la journée, au-delà de présenter un état de l’art et de nombreuses technologies éprouvées ou en voie de développement, est de favoriser l’émergence de projets collaboratifs entre les organisations participantes, afin de répondre aux besoins de développement technologique, mais aussi aux enjeux socio-environnementaux et de valorisation des métaux.


De tels projets pourraient être soutenus financièrement par l’appel à projets « Métaux critiques » de BPI France dans le cadre de France Relance 2030, ouvert du 10/01/2022 au 30/01/2024, et soutenus / labélisés par Avenia dans le cadre de l’initiative aLiNA.


35 participants étaient inscrits à ce club innovation environnement, dont environ 20 présents sur site, comptant ainsi des membres de grands groupes, de bureaux d’études ou encore de laboratoires de recherche, ainsi que des indépendants et des représentants de la collectivité territoriale de la Région Nouvelle-Aquitaine.


La matinée fut consacrée à des présentations et échanges sur 5 sujets :


1. Le contexte général : évaluation et gestion des besoins en matériaux de la transition énergétique (IFPEN), état des lieux et évolutions de l’après-mine en France (BRGM), réhabilitation de sites industriels et valorisation des déchets (Rio Tinto) ;


2. L’identification et la caractérisation des sites : un outil de cartographie interactive des métaux et aléas associés (E-Mines), un outil de calcul des incertitudes et de gestion des risques environnementaux et économiques (Géovariances) ;


3. Des exemples de technologies pour la valorisation économique des résidus : le CIME - Expertise & Innovation au service des industriels et des décideurs (Orano Mining), le développement de procédés pour valoriser des minerais à faible teneur et matières premières secondaires (CEA), le projet NWE REGENERATIS qui vise à réhabiliter des sites post-métallurgiques par la récupération de ressources (BRGM), la modélisation de l’oxydation des minerais sulfurés par biolixiviation en réacteur discontinu (LaTEP UPPA ISIFoR), la réalité industrielle et la R&D Européenne du retraitement des résidus miniers (BRGM) ;


4. Des exemples de techniques naturelles innovantes de remédiation : l’agromine pour dépolluer les sols et valoriser les métaux (GISFI), une étude multi-échelle de phytostabilisation de résidus miniers (BRGM), la gestion des sites et sols pollués par phytomanagement (Microhumus) ;


5. La présentation par Orano Mining du laboratoire d’analyse du CIME (de la paillasse au pilote semi-industriel) et des activités de réhabilitation et de suivi environnemental menées par Après-Mine France (AMF).


L'après-midi a permis aux participants présents sur site, de poursuivre les échanges initiés pendant un déjeuner networking, de visiter d’une part le laboratoire CIME, et d’autre part deux anciennes mines d'uranium réhabilitées (Bellezane et Puy de l’Age) avec Après-Mine France.

Image page
Image page
Image page
Image page

Recevez notre newsletter

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par AVENIA pour vous adresser nos actualités et newsletters. Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données en exerçant vos droits en envoyant un mail à la personne déléguée à la protection des données du pôle AVENIA via rgpd@pole-avenia.com